• AJ Projets & Formation

Facilitation graphique et intelligence collective : une combinaison qui porte ses fruits !


L'Espace Agnès Varda de Nantes, qui regroupe les anciens bains-douches municipaux et le restaurant social Pierre Landais, accueille des personnes en grande précarité. Il a ouvert ses portes il y a deux ans, à la veille du premier confinement et s'est retrouvé au cœur de l'urgence sociale sur le territoire de la ville, étant un des seuls lieux à rester ouvert pendant cette période. Deux ans plus tard, cette urgence-là s'est calmée et la direction de l'Espace Agnès Varda peut se pencher sur son projet social, avec l'équipe, les usagers et les élus.

Lorsque la direction de l'Espace Agnès Varda a fait appel à AJ Projets & Formation pour accompagner cette co-construction, il me semblait important de tenir compte de la diversité du public avec qui j'allais travailler : usagers de l'espace Agnès Varda dont des personnes non-francophones, agents de site, travailleurs sociaux... certains très familiers avec la démarche projet, d'autres pas du tout à l'aise avec l'écrit et/ou la langue française. Très rapidement, le dessin s'est imposé comme support pour réunir et fédérer les personnes tout en facilitant la compréhension pour toutes et tous. Mon choix a été de conjuguer la facilitation graphique et l'approche intelligence collective. J'ai fait appel aux services de l'idéographe Anne Guérin pour m'aider à bâtir un accompagnement visuel et collectif.



Quels bénéfices de cette double approche ?

- Lors de la première rencontre avec l'équipe, Anne a entrepris un "scribing" (représenter le fil des discussions) de la restitution de travaux en sous-groupe. Les participants ont été embarqués par ce dessin géant où chacun.e retrouvait ses mots et ses idées. Il a permis aux personnes de ne pas décrocher lors des restitutions (parfois longues) et surtout il a crée le sentiment d'une équipe réunie autour d'une représentation visuelle que chacun.e a trouvé belle et parlante.

- Elle permet de garder trace des travaux collectifs à travers des formats complémentaires, et donc de contribuer au récit de ce nouveau lieu : des comptes-rendus écrits et détaillés ainsi que des représentations graphiques, permettant à chacun.e de se reconnecter à cette histoire avec les moyens qui lui conviennent le mieux. La force de l'esprit collectif dans lequel les travaux se sont déroulés devient visible et affirmée.

- Lors du dernier atelier, nous nous sommes appuyés sur les visuels pour proposer une "expo" de nos travaux avec des "guides" volontaires parmi l'équipe qui ont présenté et expliqué les panneaux. Les personnes accueillies par l'Espace Agnès Varda ainsi que les élu.e.s ont pu s'approprier les travaux très rapidement et de manière vivante avec une équivalence de posture intéressante pour la dynamique collective.

- Les visuels ont pour but de rester affichés à l'Espace Agnès Varda pour rendre visible les travaux sur sa raison d'être, ses objectifs et les actions à mener ou en cours, et pour servir de supports afin de prolonger les réflexions communes. Ainsi ils valorisent les contributions de toutes et tous et rassemblent l'équipe, les usagers et les élu.e.s autour des mêmes valeurs, idées et actions évoquées.

49 vues0 commentaire