top of page
  • Photo du rédacteurAJ Projets & Formation

Restituer, au cœur d'une démarche participative

Lors de mes accompagnements ou formations concernant la mise en place d'approches participatives et coopératives, j'insiste en particulier sur deux étapes qui me semblent primordiales : la phase de préparation et de démarrage (que je ne traiterai pas dans ce billet, mais qui garantit la qualité de toute la suite de la démarche), et la phase de restitution. A mon sens, ces deux temps sont fondamentaux car ils soignent réellement la relation aux participant.es en donnant du sens à la démarche globale.

La restitution reste LE moment de valorisation des contributions citoyennes et associatives. Elle permet de remercier les participant.es pour leur engagement et investissement. Surtout, elle annonce la manière dont les travaux seront réinjectés dans les politiques publiques / grandes orientations de l'organisation.


Mais bien souvent, il est difficile de rendre un temps de restitution dynamique et de refléter véritablement l'énergie du processus d'ensemble, tout simplement parce qu'en général, il s'agit d'un instant assez formel, descendant et non participatif.




Lors de la restitution des travaux de consultation et de concertation du Projet artistique et culturel (PACT) de Loire Authion, avec mes collègues facilitatrices Pauline Durillon et Marion Fraslin-Echevin, nous avons proposé une autre manière de restituer, qui répondait néanmoins à deux objectifs classiques d'une restitution :

  • transmission d'une information sur une politique publique à un très large public,

  • valorisation des contributions des citoyen.nes et des acteurs locaux.

Nous avons opté pour un jeu de piste (Le PACT en partage : la grande enquête) destiné aux familles et aux enfants avec un livret de questions et des énigmes à résoudre (sur le PACT et son élaboration participative) grâce à des indices disséminés sur un lieu délimité, avec la complicité des agents et élu.es de la commune. Nous avons également profité de la tenue de la journée du Réseau des Médiathèque[S] de Loire Authion nous garantissant le passage du public.

Pour ceux et celles qui ne voulaient pas jouer, une plaquette de présentation du PACT était distribuée.


Bilan à chaud et totalement empirique (!) : passage d'une trentaine d'équipes de tous âges, création d'une dynamique ludique sur le lieu avec un réel engouement des enfants, transmission d'informations non connues de certains membres du grand public, captage de personnes qui disent être éloignées des réunions publiques.

Néanmoins, nous avons vu peu de représentants des associations venues aux ateliers de concertation et peu d'habitant.es consulté.es. Il s'agissait d'un autre public.


Quelques hypothèses de recommandations qui seraient à vérifier :

  • Un outil intéressant mais qui est à compléter avec une communication complémentaire (flyers, plaquette de présentation, articles de presse...) et avec un moment plus formel de présentation par les élu.es, répondant à une attente pour certains membres de la société civile de "marquer le coup" de manière officielle.

  • Pour le jeu de piste : des questions concrètes et pas trop nombreuses.

  • Un des avantages de cette restitution ludique : elle peut être réutilisée ailleurs dans d'autres contextes et avec d'autres publics. Bref, une restitution participative, ludique, fun et informative est tout à fait possible !




39 vues0 commentaire

Comments


bottom of page